Dossier : Pas le temps de "niaiser"* avec la sécurité

Article publié le 09/02/2024

Tous les ans, l’AHA investit pour assurer la sécurité de ses adhérents afin qu’ils puissent pratiquer leur sport préféré en toute tranquillité.

Le Transport : un élément essentiel pour le fonctionnement du club

La gestion des déplacements représente en effet une part importante des investissements du club. Avec plus de 40 000 Km parcourus lors de la première partie de saison (de septembre à janvier, toutes catégories confondues), nos joueurs ont ainsi parcouru à peu près l’équivalent d’un tour complet de la terre pour pouvoir aller disputer leurs rencontres en dehors de La Barre !

 

Et pour rouler dans les meilleurs conditions chaque week-end, les véhicules du club sont ainsi « bichonnés » en permanence par les membres du conseil d’Administration de l’AHA. Entretiens réguliers, contrôles techniques, réparations diverses, rien n’est laissé au hasard  pour conduire nos équipes en toute sécurité vers la victoire.

A fond sur la prévention

Cette saison, l’AHA a continué de mettre le paquet sur la sécurité en se dotant d’une toute nouvelle « pharmacie ».

Entièrement équipée pour panser les petits et les gros bobos qui peuvent arriver lors des entrainements et des matchs à domicile,  ce matériel permet ainsi d’agir efficacement en cas d’accident.

D’une valeur de plusieurs milliers d’euros, cet équipement est également accompagné d’un défibrillateur automatisé externe élément essentiel pour les arrêts cardiaques.

 

Toujours en première ligne et au coeur de l’action, les entraineurs font également partie du « dispositif de sécurité » mis en place par le club.

En effet, ils sont formés chaque année aux différentes thématiques liées à la sécurité (incendie, gestes et postures, premiers secours, etc.) afin de pouvoir intervenir immédiatement en attendant l’arrivée des secours.

💡INFO Vous souhaitez partager vos idées et contribuer à la vie du club ? Envoyez votre candidature au secrétariat de l’AHA et intégrez l’équipe dirigeante de l’Anglet Hormadi Amateur.

Protège cou, les habitudes changent à partir du 1er mars

En raison du tragique événement survenu outre Manche il y a quelques mois, la Fédération Française de Hockey sur Glace (FFHG) a rapidement choisi, comme beaucoup d’autres fédérations, de modifier ses règlements pour imposer le port du protège cou à tous ses licenciés.


Fort de cette décision, le conseil d’Administration de l’Anglet Hormadi Amateur s’est également prononcé en faveur du port de cet équipement de protection.

Ainsi, à partir du 1er mars 2024 tous les pratiquants devront se mettre en conformité avec les nouveaux règlements fédéraux et se verront dans l’obligation de porter un protège cou pour pouvoir monter sur la glace.


Retrouver ici le communiqué officiel de la FFHG

*Niaiser : (Verbe intransitif), Au Canada, perdre son temps par sottise ; faire l’idiot. (source : Larousse.fr)

👉 Retrouvez l'Anglet Hormadi Amateur sur les réseaux sociaux :